Actualités
Accueil / Tai Chi Chuan / Videos Tai Chi / Tai Chi moderne de compétition – Chan Lu Yi

Tai Chi moderne de compétition – Chan Lu Yi

Le Tai Chi enseigné dans les universités des sports chinoises a pour objectif premier une pratique compétitive où l’on jugera à la fois de l’esthétisme et de la technique. Cette pratique, bien qu’elle soit rattachée au département des arts martiaux, s’apparente de fait surtout à un savant mélange d’esthétique de la danse, de gymnastique et de mouvements du Tai Chi Chuan. Avec des figures et des programmes libres et imposés et son système de notation, le fonctionnement des compétitions est d’ailleurs extrêmement proche de ce que l’on trouve notamment en patinage artistique. Certaines figures imposés sont communes avec celles du “kungfu” de compétition. Si l’on peut difficilement parler de Tai Chi Chuan a proprement parler, cela n’enlève en rien à la valeur esthétique, aux performances techniques et à l’immense travail nécessaire pour parvenir à ce niveau de pratique. Et si, comme c’est le cas avec Chan Lu Yi, la pratiquante est jolie, les spectateurs seront ravis.

Pour en savoir plus sur le Tai Chi et les principaux styles : Questions et Réponses Tai Chi Chuan

Pour rester informé des dernières vidéos, conférences et articles

Tai-Chi-Moderne-Competition-Chan-Lu-Yi-Singapour-2015

Voir aussi

tenue-tai-chi-tangzhuang-mandchou

La tenue de Tai Chi : un kimono ? un pyjama ?… Chinoise ?

Les clichés surannés et les images d'Epinal autour du Tai Chi Chuan (et de toutes les pratiques "exotiques" en général) ayant souvent la vie dure, il nous a paru intéressant d'y remettre un peu d'ordre et de raison en examinant ce que, dans les faits, le Tai Chi n'est pas (le Tai Chi traditionnel s'entend). La liste suivante de ce qui est parfois pensé ou affirmé à tort à propos du Tai Chi Chuan n'est bien entendu pas exhaustive mais reflète une partie des croyances communes.