Notice: Undefined index: force-styles in /home/taichikujn/www/wp-content/plugins/styles-and-layouts-for-gravity-forms/styles-layouts-gravity-forms.php on line 53
Accueil / Activité Tai Chi Kungfu / Stages Tai Chi & Kungfu / Stage “Essence Interne” du Tai Chi Chuan

Stage “Essence Interne” du Tai Chi Chuan

L’objectif de cette formation en deux week-ends est de transmettre les clefs de la dynamique interne du Ta Chi Chuan (Taiji Quan) traditionnel. Il s’agit à la fois d’un Qi Gong simple qui peut être pratiqué de manière indépendante (dans un objectif prophylactique et d’entretien de la santé) – mais aussi de la base essentielle à toute pratique interne pour les pratiquants de Taijiquan.

Complément indispensable aux cours hebdomadaires de Tai Chi Chuan, ce cycle vise en effet, par le travail des cercles internes et externes, à développer à la fois le sens proprioceptif central et le travail de l’intention des mains. C’est par la création de ce lien interne-externe et l’accent mis sur l’équilibre des forces, que se réalise pleinement le lien direct entre cercles proximaux (circulation dans le corps) et cercles distaux (mains).

Ce stage en deux week-ends, devenu un grand classique, a souvent été un déclencheur essentiel pour les pratiquants en leur permettant de faire un saut qualitatif important à la fois dans leur pratique du Tai Chi et dans leur compréhension réelle de ce qu’est le travail interne (voir leurs feedback ci-dessous).

Il permet également appréhender en profondeur le système des Trois Cercles du Tai Chi qui est la base indispensable au travail du Déroulé de la Soie (voir l’illustration ci-dessous d’un simple changement dans ce système des Trois Cercles).

Le stage est ouvert à tous et sera profitable aussi bien aux débutants qu’aux pratiquants avancés. La participation est gratuite pour ceux l’ayant déjà suivi les années précédentes.

Ce qu’en disent les anciens participants

 “Au cours de ce stage, après environ 1/2 heure de pratique d’un mouvement simple et répété j’ai senti des “mouvements circulaires” se mettre en route à l’intérieur.  Difficile à décrire mais c’était un peu comme une onde qui se déplace en lien direct avec le mouvement des mains.

Cette expérience a beaucoup enrichi ma pratique du tai chi. Les mouvements externes ont pris tous leur sens et l’externe et l’interne forment maintenant un tout indissociable.

Ce stage est un épisode d’écoute et d’attention. Ecoute de soi pour soi mais aussi écoute du professeur qui nous guide patiemment et nous encourage. Un moment unique et révélateur qui donne juste envie de recommencer”

Jacqueline

” Au cours de mon premier stage essence interne j’étais persuadée que ce que je ressentais était le fait d’une auto suggestion. Il a fallu que l’expérience se répète, et ce de plus en plus fréquemment, pour que je prenne conscience et accepte que le mouvement externe déclenchait une activité interne.

Aujourd’hui mes ressentis m’aident à savoir si mon geste est juste. Ils m’aident également à savoir à quel moment doit se faire le geste. Il y a donc un aller-retour permanent entre pratique externe et ressenti interne.

La patience et la bienveillance de Pierre au cours des stages ont été une aide précieuse dans  l’aventure toujours en cours que représente la découverte de l’interne.”

Véronique

Lors du stage, un “volant” c’est d’abord mis en place en surface autour du nombril puis plus en profondeur pour ensuite se transformer en boule avec laquelle je pouvais jouer à ma guise. Ce volant est “connecté” aux  mains qui initient le mouvement, ces sensations sont agréables et m’ont fais penser à ma grossesse. L’intensité que la répétition des mouvements crée permet un accès simple à quelque chose de cacher à l’intérieur de nous même.

J’ai apprécié ce stage d’interne car il m’a permis de mettre en mouvement une “grande roue” au niveau de mon ventre ce qui a fait lâcher des crispations inconscientes et ce qui donne plus d’amplitude et de fluidité à mes mouvements en Tai Chi et en général.

Je conseillerai à tous ce stage car il fait prendre conscience et ressentir de nouvelles sensations corporelles, même si au départ on peut avoir l’impression de visualiser plus que de ressentir. En s’amusant à reproduire ce mouvement interne en attendant le bus ou dans les embouteillages, on prend l’habitude de se connecter plus souvent à soi-même.

Valérie

“Ce stage a mis  en place la sensation d’une ligne qui connecte en permanence les mains et le nombril, pour aller même traverser le dos au niveau des reins. Ceci donne l’impression d’être extrêmement compact dans la pratique, le corps se déplace comme un bloc. De plus, j’ai eu l’impression de me remplir d’énergie de façon très profonde.

Ma pratique a littéralement changé depuis ce stage, car ces sensations sont, au fil des répétitions, de plus en plus faciles à retrouver. Elle donnent une impression de justesse dans les mouvements, le sentiment que ce que l’on fait “est correct”. Tout ceci donne au final un instrument de plus pour la pratique, l’interne poussant l’externe, et permettant entre autres de peaufiner les coordinations externes”.

Frédéric

Dates
Lieu Tarif
18-19 Mars 2017

20-21 Mai 2017

(6H / jour)

Office des Sports

1 quai Fillon – Lyon 7ème

 Plan d’Accès au Stage de Tai Chi à Gerland.

170 €

le cycle de deux week-ends

Inscriptions-2016-2017-Stages-Tai-Chi-Kungfu-Cadre(cliquez sur l’image)

 

changements-simples-a-b-tai-chi-yinyang-taiji-trois-tresors-changements-blanc

Renseignements

Tél. :   06 77 63 94 22
Email :  chuan.tong@gmail.com

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour rester informé des dernières vidéos, conférences et articles

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Voir aussi

tai-chi-chuan-style-sun-jian-yun-sun-lutang-video-taiji-quan-lyon

Tai Chi style Sun – Sun Jian Yun (Pékin 1977)

Cette vidéo rare est celle de Sun Jian Yun (1913-2003), la fille de Sun Lu Tang (tai-chi-style-sun-sun-lu-tang-sun-jian-yun孫 祿堂 1861-1932), le fondateur du style Tai Chi Chuan de synthèse qui porte son nom : le Tai Chi Chuan style Sun 孫. Le style Sun est issu du style Wu 武 (ou Wu-Hao), lui-même dérivé du style Yang. Sun Lu Tang était déjà un pratiquant déjà averti en arts martiaux (Shaolin Quan, Xing Yi Quan, Ba Gua Zhang) lorsqu'il apprit le Tai Chi Chuan style Wu auprès de Hao Wei Zhen.

NOUS CONTACTER