Tout ce que le Tai Chi n’est pas…

0
(0)

Le-Tai-Chi-n-est-pas-Ours-fait-du-taichi-chuanLes clichés surannés et les images d’Epinal autour du Tai Chi Chuan (et de toutes les pratiques “exotiques” en général) ayant souvent la vie dure, il nous a paru intéressant d’y remettre un peu d’ordre et de raison en examinant ce que, dans les faits, le Tai Chi n’est pas (le Tai Chi traditionnel s’entend).

La liste suivante de ce qui est parfois pensé ou affirmé à tort à propos du Tai Chi Chuan n’est bien entendu pas exhaustive mais reflète une partie des croyances communes.

Pour ceux qui souhaiteraient commencer à pratiquer et s’apprêtent à choisir un club ou un enseignant, cette liste peut aussi constituer un petit guide de survie pour tenter d’y voir plus clair, et permettre de discerner le bon grain de l’ivraie dans la jungle des assertions diverses et parfois contradictoires de ce qu’est supposé être le Tai Chi.

Le Tai Chi traditionnel n’est pas :

  • pas une technique de développement personnel,
  • pas une gymnastique douce,
  • pas une pratique en pyjama (ou kimono),
  • pas une spiritualité ni une sagesse,
  • pas une pratique énergétique,
  • pas lié à la médecine traditionnelle chinoise,
  • pas taoïste,
  • pas magique ni mystérieux,
  • pas une simple forme de qi gong,
  • pas non plus une méditation ni une pratique contemplative,
  • l’imitation des animaux…

Voyons maintenant rapidement les raisons pour lesquelles le Tai Chi n’est rien de tout cela.

***

Lire la suite de l’articleTout ce que le Tai Chi n’est pas

Pour les questions les plus courantes sur le Tai Chi   : Questions et Réponses Tai Chi Chuan.

Enregistrer

Voir aussi

Chen-Fake-Taiji-Quan-Chenjiagou-Tai-Chi-Chen-Fa-Ke-Lyon

Chen Fake, Maître Idéal du Tai Chi Chen. Mythes et Réalités

Chen Fake, par delà l'image de maître idéal du Tai Chi Chen, nous distinguerons dans ce long article ce qui appartient à la légende des faits avérés. Nous retraçons ici non seulement la biographie et les anecdotes de la vie de Chen Fake, mais aussi, avec la généalogie de sa lignée du Tai Chi Chen (la Dajia 大架 « Grande Forme »), celle de son père Chen Yanxi, et de ses aïeux Chen Changxing et Chen Gengyun. Il ne s’agira pas de simplement dresser les habituels portraits apologétiques des personnages, mais aussi de contextualiser et, quand ce sera nécessaire, de relativiser et d’expliquer.

X