Tai Chi style Sun – Sun Jian Yun (Pékin 1977)

0
(0)

tai-chi-style-sun-sun-lu-tang-sun-jian-yunCette vidéo rare est celle de Sun Jian Yun (1913-2003), la fille de Sun Lu Tang (孫 祿堂 1861-1932), le fondateur du style Tai Chi Chuan de synthèse qui porte son nom : le Tai Chi Chuan style Sun 孫. Le style Sun est issu du style Wu 武 (ou Wu-Hao), lui-même dérivé du style Yang.

Sun Lu Tang était déjà un pratiquant déjà averti en arts martiaux (Shaolin Quan, Xing Yi Quan, Ba Gua Zhang) lorsqu’il apprit le Tai Chi Chuan style Wu auprès de Hao Wei Zhen.

Cette vidéo est extraite d’un série de vidéos de Maîtres reconnus de Tai Chi (Taiji Quan) à Pékin à l’époque a été filmée en 1977 à l’initiative de l’Université des Sports de Beijing. Elle donnent un bonne idée de ce que pouvait être la pratique de ces cinq principaux styles de Tai Chi Chuan il y a 40 ans. Pour voir l’ensemble de la série :

Vidéos Rares de Tai Chi Chuan : Les Maîtres des Cinq Styles – Pékin 1977

Pour en savoir plus sur le Tai Chi et les principaux styles : Questions et Réponses Tai Chi Chuan

Tai Chi style Sun – Sun Jian Yun

Pour rester informé des dernières vidéos, conférences et articles

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Voir aussi

Chen-Fake-Taiji-Quan-Chenjiagou-Tai-Chi-Chen-Fa-Ke-Lyon

Chen Fake, Maître Idéal du Tai Chi Chen. Mythes et Réalités

Chen Fake, par delà l'image de maître idéal du Tai Chi Chen, nous distinguerons dans ce long article ce qui appartient à la légende des faits avérés. Nous retraçons ici non seulement la biographie et les anecdotes de la vie de Chen Fake, mais aussi, avec la généalogie de sa lignée du Tai Chi Chen (la Dajia 大架 « Grande Forme »), celle de son père Chen Yanxi, et de ses aïeux Chen Changxing et Chen Gengyun. Il ne s’agira pas de simplement dresser les habituels portraits apologétiques des personnages, mais aussi de contextualiser et, quand ce sera nécessaire, de relativiser et d’expliquer.

X