Actualités
Accueil / Audio / Voltaire et la Chine

Voltaire et la Chine

Voltaire et la Chine.

L’ardeur sinophile de Voltaire est due à sa déception devant certains aspects de l’Europe.

Écrivain français parmi les plus étudié Voltaire a su se pencher sur tous les sujets : l’histoire, la politique, la philosophie, la religion, les mœurs, les sciences les arts les lettres c’est à dire toutes les activités humaines. De plus il conduit ses lecteurs à parcourir le monde entier.

La Chine a occupé une place considérable dans la pensée des lumières. Ils découvraient qu’indépendamment de la sagesse gréco latine et de la tradition judéo chrétienne des hommes avaient pu concevoir et réaliser à leur façon la justice et le bonheur. La morale pouvait-t-elle exister sans la religion ?

Au premier rang des philosophes de la raison qui espèrent dans le progrès et font confiance à la société plus qu’à la nature se situe Voltaire et ses nombreuses œuvres : tout un chapitre du siècle de Louis 14 consacré aux ‘disputes sur les cérémonies chinoises’,   une pièce philosophique intitulée ‘l’orphelin de la Chine’,  une épître dédiée ‘au charmant roi de la Chine’,  un article de son dictionnaire philosophique intitulé ‘catéchisme chinois’, un dialogue entre un jésuite et un mandarin dans ‘les entretiens chinois’ .  L’intérêt de Voltaire pour la Chine n’a jamais faibli.

Le choix des différents aspects de la Chine tels la religion des lettrés, la politique du gouvernement, la philosophie de Confucius, lui permettent d’exposer sa religion, ses idées politiques à partir de modèles concrets. Il se réfère à la Chine car des lettrés disciples de Confucius  pratiquent des rites  qui sont conformes à ses principes de vérité, à son déisme.La doctrine de Confucius apprend aux chinois à garder la modération d’esprit et on retrouve bien la religion de Voltaire quand il condamne les deux extrémités.

Au 18ème siècle, avant que le mot de sinologie ne soit né, Voltaire se considère comme un sinologue bien qu’il n’ai rencontré des chinois qu’une seule fois et qu’il soit dans l’ignorance de leur langue.

L’idéalisme Don Quichotesque de Voltaire explique son enthousiasme pour la Chine.

Rédacteur de l’article : Jacqueline

Voltaire et la Chine

Type MédiaLangueDuréeSourceAuteur
Français26 minutesCanal AcadémieCanal Académie
Donnez votre avis : 1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (moyenne des votes: 5,00 ★ sur 5)
Loading...

Déjà plus de 150 documents audio, conférences et vidéos en ligne consacrés à la Chine et la culture chinoise. Pour accéder par ailleurs gratuitement aux Dossiers Thématiques (Taoïsme, Confucianisme, Route de la Soie, Opium en Chine,…) : Dossiers Thématiques Culture et Civilisation Chinoise

Inscription Newsletter

Restez informé des dernières vidéos, conférences et articles et accédez gratuitement aux dossiers thématiques
  • Vous avez pris connaissance de notre politique de confidentialité.  Vous pouvez vous désinscrire à tout moment de nos lettres d'informations en nous contactant à l’adresse chuan.tong@gmail.com

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

audio-voltaire-et-la-chine-philosophie-lumiere-chinoise-tai-chi-lyon

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Voir aussi

audio-japon-chine-vers-une-nouvelle-guerre-froide-tai-chi-lyon

Japon Chine, vers une nouvelle guerre froide ?

[AUDIO] Japon, Chine, vers une nouvelle guerre froide ? Affaires Etrangères, France Culture, durée : 42 minutes, langue : français