Energie-dans-le-Dantian-Tai-Chi-Baihui-Lyon

L’Energie dans le Dantian – Chenjiagou Tai-Chi

5
(4)

Faire descendre l’énergie dans le Dantian – le nouveau dicton de Chenjiagou que nous examinerons  aujourd’hui est sans doute l’un des plus célèbres du Tai-Chi. Il est non seulement archi-connu, mais possède aussi la particularité d’être commun à tous les styles de Tai-Chi. On le trouve à la fois dans la tradition orale de Chenjiagou, et dès les premiers écrits sur le Tai Chi à la fin du 19ème siècle (notamment dans le « Traité du Tai Chi Chuan » attribué à Wang Zongyue).

Tous les pratiquants de Tai Chi Chuan ont en effet un jour entendu qu’il est impératif, lors de la pratique, de

« faire descendre l’énergie dans le Dantian »
气沉丹田 qì chén dāntián

qui est la traduction généralement adoptée ; ou, plus prosaïquement, de faire descendre l’énergie dans le bas-ventre. Nous verrons que cette traduction classique peut toutefois être trompeuse, ce qu’est la maxime complète non tronquée et comment la première partie de celle-ci éclaire sur son sens réel. Nous en profiterons aussi pour examiner quels liens il entretient avec un autre proverbe classique du Tai Chi Yang, « rentrer la poitrine et étirer le dos », et surtout avec la version originale de celui-ci dans le Tai Chi Originel du style Chen.

Avant d’aborder la signification du dicton dans la pratique du Tai-Chi, commençons par examiner très brièvement l’aspect théorique de son terme central de « dantian ».

Energie et dantian inférieur

energie-dans-le-dantian-inferieur-qihai-tai-chiLe dantian dont il est question ici est le « dantian inférieur », 下丹田 xià dāntián. Cette zone du dantian inférieur, parfois appelée « Champ de Cinabre » (ou encore « Champ de l’Elixir »), occupe une place particulière dans la théorie énergétique chinoise.

Situé sous le nombril, dans la zone entourant le point d’acupuncture « Mer d’Energie » 气海 qì hǎi. Qihai est le 6ème point du méridien renmai. Il se trouve à 1,5 « pouce » 寸 cùn sous l’ombilic et à 2 cun à l’intérieur, le dantian est réputé, à la fois dans les arts martiaux et la médecine traditionnelle chinoise, pour être une zone importante de concentration énergétique (et pour certains de stockage de « l’énergie originelle » ou « énergie vitale » appelée 元气 yuánqì, comme les reins auxquels il est lié).

Lire la suite de l’article :

Energie dans le Dantian – Chenjiagou Tai Chi Dicton

Voir également l’article Tai-Chi originel, ainsi que  la traduction des noms des mouvements du Taijiquan style Chen, (des trois branches Laojia, Xinjia et Xiaojia) avec les caractères chinois et le pinyin (téléchargeable au format PDF)

Donnez-nous votre avis

Cliquez sur les étoiles pour voter

Moyenne 5 / 5. Nombre de votes : 4

Pas encore de vote. Soyez le premier à en laisser un.

Suivez-nous sur Facebook pour suivre nos publications

et rester informé des nouveaux articles et vidéos à télécharger, en cliquant sur le F ci-dessous

Pour les cours de Tai Chi style Chen au Parc de la Tête d’Or, voir Tai-Chi Parc de la Tête d’Or et, pour tous nos autres cours de Tai-Chi à Lyon et Caluire, voir Cours Tai Chi style Chen à Lyon et Caluire ainsi que le site internet dédié Cours Tai Chi Lyon.  Pour la formation en week-end à Lyon, voir Formation Tai-Chi Chen

Voir aussi

tai-chi-yang-lu-chan-histoire-600

Tai-Chi Yang, histoire du récit des origines

Tai-Chi Yang, histoire de la création du récits des origines, des mythes et de la généalogie. Nous verrons dans cet article comment, dans la tradition réinventée de la branche du Tai-Chi Yang, l’histoire de Yang Lu Chan est rapportée, ainsi que le processus de création du récit des origines et de la généalogie. Nous discernerons ensuite les éléments mythiques des faits avérés, et examinerons pour finir les différences entre l’histoire communément admise et celle, réelle, que nous pouvons tenter de reconstituer

X