Yang-Luchan-Tai-Chi-Yang-Lu-Chan-branche-Wu-Yuxiang

Yang Luchan, retour sur les origines du Tai-Chi style Yang

5
(3)

L’histoire réelle de Yang Luchan 杨露禅, le créateur du Tai-Chi style Yang, est hautement spéculative et a manifestement – comme beaucoup d’autres dans le monde des arts martiaux chinois – été très largement mythologisée. Il est à vrai dire surprenant que ce qui apparaît comme des fictions reconstruites a posteriori, continuent souvent, aujourd’hui encore, en Occident comme en Chine, à être tenues pour des réalités historiques, ou pour le moins à être présentées comme telles.

Zhang-San-Feng-Tai-Chi-Moine-Taoiste
Zhang Sanfeng

La fable d’une transmission d’origine taoïste venant du moine Zhang San Feng a depuis longtemps été abandonnée, et n’est plus aujourd’hui acceptée que par les béotiens, ou promue pour des raisons commerciales liées à l’attrait d’un taoïsme ésotérique fantasmé. Mais, si cette fiction-là ne trompe presque plus personne, l’histoire de Yang Lu Chan et des écrits classiques du Tai-Chi est en revanche rarement questionnée.

Nous verrons pourtant qu’elle a bien, elle aussi, dès les origines, été embellie par certains afin d’en passer sous silence les aspects embarrassants, et que la place centrale de Yang Luchan a été volontairement minimisée par d’autres afin d’instrumentaliser le récit des origines à leur profit.

Par-delà les guerres de clochers, il n’en reste pas moins que le parcours de Yang Lu Chan apparaît rétrospectivement comme celui d’un destin exceptionnel et qu’il est à la fois le symbole de la première réussite sociale fulgurante par les arts martiaux en Chine (alors que la voie royale était le succès aux concours mandarinaux) et le précurseur d’une mondialisation réussie du soft-power Chinois.

Yang-Luchan-Lu-Chan-Fu-Kui
Yang Luchan

A la lumière de ce que nous allons examiner infra, son histoire s’apparente même réellement, si ce n’est à un conte de fée, a minima à une formidable success story à l’américaine. Mais ce qui finalement importe peut-être le plus, est que, en l’arrachant contre son gré de la culture du secret et de sa transmission clanique à Chenjiagou, Yang Lu Chan a sans doute aussi involontairement sauvé le Tai-Chi d’une disparition à laquelle il eût sinon certainement été condamné.

J’avais, depuis bien longtemps, presque totalement délaissé les recherches sur l’histoire du Tai-Chi style Yang. Plusieurs discussions informelles ces dernières années avec des habitants de Chenjiagou, ont toutefois piqué ma curiosité car elles portaient à ma connaissance des informations parfois bien divergentes de l’histoire officiellement admise de Yang Luchan, et m’ont donc poussé à m’y intéresser à nouveau.

Chemin faisant, j’ai découvert que ce qui se dit communément à Chenjiagou autour d’un repas et de quelques verres de baijiu avait, partiellement, déjà été étudié et confirmé par les historiens chinois des arts martiaux et avait parfois été relevé, disséminé ça et là, en langue anglaise. En d’autres termes, il s’avérait que la tradition orale rejoignait, ou était confirmée, par la recherche académique. Celle-ci, bien qu’ayant en mains les éléments factuels, n’en tirait toutefois pas les conclusions auxquelles la connaissance concrète des mœurs traditionnelles et le bon sens populaire de Chenjiagou, amenaient immédiatement.

Lire la suite de l’article :

Yang Luchan, retour sur les origines du Tai-Chi  Yang

Voir également l’article Tai-Chi originel, ainsi que  la traduction des noms des mouvements du Taijiquan style Chen, (des trois branches Laojia, Xinjia et Xiaojia) avec les caractères chinois et le pinyin (téléchargeable au format PDF)

Donnez-nous votre avis

Cliquez sur les étoiles pour voter

Moyenne 5 / 5. Nombre de votes : 3

Pas encore de vote. Soyez le premier à en laisser un.

Suivez-nous sur Facebook pour suivre nos publications

et rester informé des nouveaux articles et vidéos à télécharger, en cliquant sur le F ci-dessous

Pour les cours de Tai Chi style Chen au Parc de la Tête d’Or, voir Tai-Chi Parc de la Tête d’Or et, pour tous nos autres cours de Tai-Chi à Lyon et Caluire, voir Cours Tai Chi style Chen à Lyon et Caluire ainsi que le site internet dédié Cours Tai Chi Lyon.  Pour la formation en week-end à Lyon, voir Formation Tai-Chi Chen

Voir aussi

Tai-Chi-Lyon-Cours-Essai-Initiation-Croix-Rousse-Lyon8-Bandeau

Initiation Gratuite au Tai Chi Chuan – Dimanche 19 Septembre 2021

Initiation au Tai Chi Chuan gratuite à Lyon le Dimanche 19 Septembre 2021 après-midi. Places limitées (12 personnes). Elle est ouverte à tous ceux qui souhaitent découvrir le Tai Chi Chen traditionnel. Cette séance permet de se rendre réellement compte de ce que peut-être la pratique du Tai Chi Chuan.

X